L’eau au coeur de notre mission

Retour dans le milieu naturel

Pour être rendues à la nature, les eaux usées sont dépolluées par le biais de l'assainissement collectif en zone urbaine ou en cas d'habitats groupés.

Cette compétance est à la charge du SIAEAG sur l'ensemble de ses communes membres et vise à collecter l'ensemble des eaux usées dans son réseau de canalisations et d'égouts afin de les évacuer vers les stations d'épuration, où elles seront nettoyées et rejetées propres dans le milieu naturel.

L'épuration des eaux usées passe ainsi par une série d'étapes successives dont chacune vise un type de polluant particulier :

Collecter les eaux usées

Le réseau d'épuration est bien évidemment totalement distinct du réseau de distribution d'eau potable afin d'éviter tout accident et toute pollution de l'eau potable.

Le transport

Les eaux usées sont évacuées vers les stations d'épurationgrâce à un système souterrain de canalisations : le réseau d'assainissement.

Le réseau de collecte

Il convient de distinguer deux réseaux de collecte :

  • Le réseau unitaire : collecte indistinctement les eaux usées domestiques et les eaux de pluie.
  • Le réseau séparatif : collecte séparément les eaux usées domestiques et les eaux de pluie. En cas de pluies abondantes, le réseau n'est pas surchargé.

Nettoyer les eaux usées

Les eaux usées contiennent de nombreux éléments polluants : graisses, déchets alimentaires, détergents, sels... Leur passage en station d'épuration est fondamental, les eaux usées subissant une série de traitements afin d'être rejetées en toute sécurité dans le mileiu naturel :

La station de pompage

Les eaux usées sont relevées vers la station d'épuration à l'aide de pompes.

Le dégrillage

La première étape du traitement de l'eau consiste à écarter les gros déchets à travers une simple grille : c'est le dégrillage. Les plus petits déchets sont ensuite éliminés à travers un dégrilleur plus fin.

Le dessablage et le déshuilage

Lors du dessablage, les sables et graviers se déposent au fond du bassin pour être évacués. Les huiles et les graisses sont, elles, collectées en surface après être remontées sous l'effet de l'injection d'air.

Le traitement biologique

En bassin d'aération, une culture de bactéries aérée transforme les matières organiques dissoutes en matières minérales stables. Il y a fabrication de corps bactériens qui s'agglutinent pour former des flocs dits "boues biologiques".

La clarification

Dans le clarificateur, les flocs, plus lourds que l'eau, sont récupérés au fond du bassin sous forme de boues. L'eau épurée rejoint le milieu naturel.

Le traitement des boues

Les boues récupérées sont déshydratées, puis déposées en décharge ou utilisées en valorisation par épandage sur les terres agricoles ou encore incinérées pour les boues les plus polluantes.

 

Rejeter l'eau épurée dans le milieu naturel

Une fois nettoyée, l'eau est rejetée dans le milieu naturel, qui prend le relais en effectuant les dernières dépollutions. L'eau est alors épurée mais non potable. Elle contient encore des microbes et un reliquat de la pollution initiale. 

 

Notre site utilise des cookies pour mesurer l’audience et les usages de nos visiteurs, et vous offrir la possibilité de partager les contenus sur les réseaux sociaux.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.