L’eau au coeur de notre mission

Pour un environnement sain, assainissons ensemble nos eaux usées

Afin d’obtenir une efficacité optimale de son assainissement, quelques règles s’imposent à l’usager.

 

Bien conçu et régulièrement entretenu, le système d'assainissement non collectif permet le traitement des eaux usées dans des conditions satisfaisantes pour la santé publique et pour l'envitronnement (protection des cours d'eau et des eaux souterraines) 

 

Etre aux normes

Tout d’abord, le dispositif doit être réalisé conformément à l’arrêté du 07 septembre 2009 et à la norme DUT 64-1. Il est pour cela recommandé de faire réaliser une étude spécifique, appelée étude à la parcelle, qui permet de :

  • identifier les données à prendre en compte (type de sol, engorgement de sols, contraintes spécifiques comme la présence de captage d’eau, la topographie, la forme de la parcelle, les distances à respecter, l’importance du dispositif à concevoir, …)
  • définir le type de dispositif adapté, et de proposer une solution de dimensionnement et d’implantation
  • maintenir les ouvrages en dehors de toute zone de circulation ou de stationnement de véhicule, des zones de cultures ou de stockages de charges lourdes,
  • d’éloigner tout arbre et plantation des dispositifs d’assainissement
  • maintenir perméable à l’air et l’eau la surface de ces dispositifs (notamment en s’abstenant de toute construction ou revêtement étanche au-dessus des ouvrages)
  • conserver en permanence une accessibilité totale des ouvrages et des regards
  • s’assurer que les eaux pluviales ne se concentrent sur le dispositif d’épandage
  • éviter l’utilisation de produits chimiques (solvants, peintures, …)
  • éviter de rejeter dans le réseau des médicaments (risque de destruction de la flore bactérienne)
  • assurer régulièrement les opérations d’entretien

Conseils

  • Pour éviter de colmater l'épandage, la fosse doit être vidangée régulièrement (le volume de boue ne doit pas dépasser 50% du volume de la fosse) par un professionnel qui vous remetrra un certificat de vidange à conserver.
  • Le bac à graisses doit être nettoyé tous les 6 mois à 1 an.
  • Le système de traitement (épandage) doit être libre de toute plantation, de charge importante ou de surface imperméable
  • Votre ouvrage d'assainissement traite uniquement les eaux usées domestiques (eaux vannes et eaux ménagères). Il ne faut en aucun cas y déverser les eaux pluviales, huiles ou hydrocarbures... 

 

Notre site utilise des cookies pour mesurer l’audience et les usages de nos visiteurs, et vous offrir la possibilité de partager les contenus sur les réseaux sociaux.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.